LA DERNIERE LIGNE DROITE DE PHILIPPE RAMONDENC

La dernière ligne droite. Dernier col, dernier virage, les sondages qui pèsent dans la musette, qui aveuglent dans les mirettes. Ne pas se prendre les lacets dans le pédalier. Dernier débat, y croire encore, encore et encore…répéter encore, encore et encore…convaincre encore, encore et encore, des chiffres, des formules, des envies, des convictions, encore, encore et encore.

Se dire que le boulot est fait, bien fait, que la campagne est ratissée, bien tamisée, que les remords ne viendront pas gratter aux portes des tempes au soir du premier tour. Des espoirs encore, encore et encore. Sans craindre les derniers couloirs, les derniers corridors, les fonds de tiroirs, les bords de trottoirs.

Appuyer là où ça doit faire mal, les finances par exemple, le porte monnaie de la commune, au final le porte monnaie de nous tous. « Tout cela, je l’ai dit. Tout cela, je l’ai dénoncé ». La TRANS…PA…RANCE, les mots sont martelés dans cette salle du Créa qui depuis un mois a tout vu, tout entendu. Coffre-fort ? Caisse de résonance ? Puits de vérité sans fond ? Ou mémoire éphémère ?…Dans cette chapelle, sur l’autel des Elections, les Millavois dans l’espérance.

PORT FOLIO

Photographies réalisées le vendredi 7 mars lors du débat proposé par Philippe Ramondenc et sa liste CAP 2020 dans la chapelle du Créa dans le cadre des Elections Municipales à Millau – Aveyron

Articles associés