DES BOUTIQUIERS HERITIES D’UN PASSE, DES COMMERCANTS RESISTANTS

Espace Capelle nouvelle ère, aire en lumière. On grimpe quatre marches, des pavés luisants et glissants, au coin du « Tout va bien », rue de la Capelle, une perpendiculaire crépusculaire. Dans l’ombre, des loustics aux aguets, des boutiques à l’arrêt, une bouchée de pain sur le Bon Coin.
Rue Droite, rue Etroite, rue Basse, rue de la Fontaine Basse dans l’impasse, la nuit, c’est Fantômas, le jour, c’est soupe à la grimace.
Rue des Jacobins, on y partage des potins. Rue des Coloristes, rue des Cuirs, ne plus se mentir, c’est toute une histoire et quel héritage !.
Rue du Mandarous où les pas de portes ferment au verrou, des boutiquiers héritiers d’un passé, des commerçants résistants. Quel avenir pour ne pas quitter le navire ?

PORT FOLIO

Photographies réalisées le 29 février à Millau dans le cadre de la campagne électorale pour les Municipales 2020 menée par Christophe Saint-Pierre lors d’une rencontre avec les commerçants de la ville.

Articles associés